Gyoza (raviolis japonais)

Depuis fin décembre je suis en vacances et je suis rentrée en France (dans le grand froid polaire haha). Mais c’est une très bonne chose, car j’ai pu me rendre en magasin bio, magasin vegan ET magasin asiatique : yipiiiii ! Et oui cela fait longtemps que je souhaite créer une recette de raviolis japonais, vous connaissez ? : les GYOZA. J’ai découvert ce plat pendant mon voyage au Japon et je pouvais en manger chaque jour sans jamais me lasser – je n’exagère pas.

Si vous voulez juste la recette, passez ce qui suit et rendez-vous plus bas ! Mais, passionnée du Japon que je suis, je ne pouvais pas vous déposer la recette, là comme ça, simplement, sans vous racontez un peu l’histoire du gyoza, son origine, sa notoriété, sa poésie.

D’où vient-il ?

Ces merveilleux raviolis sont originaires de Chine et existent depuis plus de 2000 ans. Ils étaient traditionnellement servis pour le petit-déjeuner du Nouvel An : ils symbolisaient les richesse et l’union de la famille. Appelés Jiaozi en Chine, ils se composent traditionnellement de viande hachée (porc) et de légumes enveloppés dans un morceau de pâte, qui est alors fermée en pressant les bords.

Mais heureusement pour nous, ces petits raviolis chinois sont aujourd’hui largement répandus et cuisinés dans le monde entier.

Arrivés au Japon … les raviolis chinois ont été tout naturellement revisité : la pâte est tout d’abord plus fine et la garniture plus riche en ail. Il en existe trois sortes en fonction du mode de cuisson.

 Les Yaki Gyoza  焼き餃子  : Grillés d’une face et cuits à l’eau pour le reste. J’ai choisi cette méthode dans la recette que je vous présente aujourd’hui, ce sont les gyoza les plus répandus au Japon.

Les Sui Gyoza 水餃子  : Ils sont bouillis et servis dans un bouillon. Plus rares, on en trouve dans certains restaurants chinois ou spécialisés dans les gyoza.

Les Age Gyoza 揚げ餃子 : Ils sont entièrement frits et sont également moins courants.

La notoriété des gyoza

Les gyoza sont extrêmement populaires au Japon et très connus dans les villes d’Utsunomiya et Hamamatsu. On peut alors trouver des gyoza avec des farces plus originales, comme les champignons, feuille de shiso etc. Il existe également un festival de gyoza qui a lieu chaque année pour savoir quel restaurant propose les meilleurs !

Dans ceux proposés ici, pas de porc, pas de crevette, mais : du chou, du poireau, du gingembre … etc etc ! Alors, à vos marques, PARTEZ !

 

final2

 

Pour une quinzaine de raviolis

Ingrédients :

Pour la farce

  • pâte à gyoza (15 à 20 pièces)
  • 1/4 de chou chinois
  • 1 poireau
  • 1 morceau de gingembre (environ 2 phalanges)
  • 3 gousses d’ail
  • 3 carottes râpées
  • 2 c à soupe de sauce soja
  • 1 c à soupe d’huile de sésame grillé
  • 2 à 3 c à soupe de fécule (ici arrow root)
  • sel et poivre
  • 1 c à s de saké (facultatif)
  • huile de tournesol et sésame grillé

Pour la sauce

  • 7 c à soupe de sauce soja
  • 7 c à soupe de vinaigre de riz
  • 2 c à soupe d’huile de sésame
  • 2 c à café de sucre

Réalisation

La farce :

  1. Hachez l’oignon finement, le chou chinois grossièrement, le poireau et râpez les carottes
  2. Hachez finement le gingembre et mélangez avec les légumes dans un grand saladier avec le reste des ingrédients de la farce sauf l’ail
  3. Hachez finement les gousses d’ail et réservez (ou pressez les si vous pouvez)
  4. Faites revenir les légumes (donc sans l’ail haché) dans une poêle huilée pendant quelques minutes en remuant, puis poivrez et salez. A la fin de cuisson ajoutez l’ail, mélangez et laissez cuire encore 1 minute
  5. Retirez du feu, laissez refroidir. Préparez vous un bol d’eau à côté

Réalisation des gyoza :

  1. Disposez 1 c à soupe environ de farce au centre de la pâte à gyoza (commencez par en mettre peu et ajustez ensuite)
  2. Mouillez tout autour de la pâte avec un doigt
  3. Pliez en deux en tenant le bas du gyoza avec le pouce et le majeur gauche et en pinçant avec une extrémité
  4. Fermez ensuite le gyoza en éventail (pour la vidéo du pliage du gyoza regardez à partir de 2mn15) : A 1 cm du bord pincé, formez un S en plissant la pâte et répétez cette étape jusqu’à l’autre bord du gyoza
  5. Pressez légèrement pour que la pâte ne se décolle pas
  6. Si vous n’y arrivez pas, pas de panique ! Vous pouvez très bien fermer plus simplement le gyoza, le goût sera le même !
  7. Mélangez tous les ingrédients de la sauce et réservez au frais
  8. Faîtes cuire les gyoza : Chauffez une poêle et mettez moitié huile de tournesol moitié huile de sésame puis étalez bien pour que ce soit réparti
  9. Disposez les gyoza dans la poêle (feu moyen) et lorsque la pâte est bien dorée, entre 5 et 10 minutes selon les appareils de cuisson, versez de l’eau (elle doit à peine recouvrir les gyoza, il ne faut pas qu’il y en ait trop, soit environ 400ml),
  10. Couvrez et laissez cuire environ 8 minutes
  11. Enlevez le couvercle, laissez le reste d’eau s’évaporer (passez cette étape pour les + pressés/les + gourmands, comme moi !)
  12. Laissez égouttez puis servez et dégustez bien chaud avec la sauce ! Bon appétit :)

 

 

 

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *